01/04/2020  |  5336 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 31/03/2020 à 16:30:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
HitchcockGoHome!

Glaz'art (Paris)
mardi 12 avril 2005

HitchcockGoHome! est un discret quintet de notre hexagone, habituellement aveugle à ce genre de petites douceurs douloureuses à effets rétroactifs. Composé comme suit : grande basse, guitare-archet, batterie, guitare électrique et banjo.
D'entrée, Coward Theme, court instrumental au banjo, est lié à la longue complainte Night Falls mutant en Sonic Youth futuriste. Les deux mélangés nous offrent du jeu, du mutisme, du folk évaporé à la Cyann et Ben période Spring, ou un post-rock fièrement assumé. Ce qui intéresse, chez HitchcockGoHome!, c'est cette capacité à faire évoluer les morceaux, à passer d'un genre à l'autre, à piocher et à créer au gré de leur inspiration. C'est frais, rénové, troublé et troublant.

I'm not Dead, morceau vital. Une montée hérissée, prégnante, un folk susurré et des vocaux éthérés (L'Altra) accompagnent des guitares ligne claire prenant le wagon rock de pleine face (Mono).
Pale of Blue glace les sens : l'archet apporte une touche grinçante à un post-rock exécuté sur le fil du rasoir, dans l'urgence. Les guitares exultent et jouissent en pleine montée, c'est vraiment jouissif !
Blank sur l'échelle d'Hitchcock (Alfred) serait plutôt Vertigo grâce au contraste entre une pop folk gaie à l'aide d'un banjo sautillant et la voix de Fanny presque endormie.
Misty nous entraîne dans une comptine de faits divers, Mort aux trousses de l'actualité et de la fatalité… suivie par How To Stop It Now, déjà oubliée.
Heureusement Coward Song reprend le flambeau rock urgent resserré avant l'apothéose finale du grandiose rappel She's drawing.
Pour prolonger l'effet du concert, un disque à écouter, et plus si affinités, Yes, You're Dead chez Drunk Dog.


www.hitchcockgohome.com
www.drunkdog.com

auteur : Stanislas de Guillebon - stan@foutraque.com
chronique publiée le 19/04/2005

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire