01/04/2020  |  5336 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 31/03/2020 à 16:30:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
The Defectors

+ The Suppositorz
Le Rat Pack (Clermont-Ferrand)
vendredi 16 novembre 2007

Une ambiance de feu pour un concert de rêve : les formidables Defectors sont de retour en ville, quelques mois seulement après leur furieux concert à L'Escapade en mai 2007... Ce sont leurs nouveaux amis des Suppositorz qui ont chauffé à blanc le Rat Pack, un nouveau lieu dédié aux concerts sauvages, parfait si ce n'est que le demi est trop cher et qu'il manque une scène pour les musiciens. Si on les a connus meilleurs, les Suppos ont quand même fait leur boulot : envoyer une belle série de tubes garage (présents sur leurs excellents disques) dans la face de leurs afficionados, ravis... Ils ont également le mérite d'avoir invité une deuxième fois les Defectors à venir jouer à Clermont-Ferrand !

Quelle bonne idée en effet de proposer à ces Danois utra énervés de venir en remettre une petite couche aux pieds des volcans d'Auvergne ! Dès le début de leur set extrêmement percutant, les Defectors donnent le meilleur d'eux-mêmes : ce qui sort des amplis, c'est du rock garage teinté de psychobilly et de heavy punk... Servi très chaud par un groupe impeccable (guitare, basse, batterie, orgue) et boosté par un chanteur tout simplement terrifiant de classe. Sous un physique de grand échalas tout droit sorti de la nuit des morts vivants, Mort Harder - oui, c'est son nom ! -, a la particularité d'avoir une voix puissante et tranchante, un jeu de scène hyper agité et une envie hallucinnante de faire plaisir à son public. Regards de fous, torture de micro et autres invitations répétées à la débauche se succèdent donc à un rythme d'enfer. Le répertoire des Defectors est véritablement imparable (le dernier album Bruised and satisfied est une véritable tuerie !), les reprises sont infernales (The Witch des Sonics et Paint it black des Rolling Stones), tant et si bien que le public est en furie : sourires, pogos, danses débiles, slams, bières avalées goulument, scènes réjouissantes d'hystérie collective...

A la fin du concert, tout le monde est ravi, les disques se vendent comme des petits pains et le public se prosterne aux pieds des Defectors pour les féliciter chaleureusement. Revenez quand vous voulez messieurs !

Sites Internet : http://myspace.com/suppositorzofficial, thesuppositorz.chez.tiscali.fr, www.rockaucarre.com, www.myspace.com/thedefectors, www.thedefectors.com/.


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 29/11/2007

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire