15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
The Black Angels

La Maroquinerie (Paris)
vendredi 9 mai 2008

Après un show assez frustrant en première partie des Black Keys le 1er mars 2007 à La Cigale, dû à un soundcheck approximatif et à une prestation trop courte, on se devait de ne pas manquer le nouveau passage parisien des Black Angels, par ailleurs potes des Warlocks. Jouant cette fois-ci en tête d’affiche, il fallait ne pas avoir oublier de s’être procuré au préalable le précieux sésame du groupe, car -malgré ce long viaduc du 8 mai- c’est à guichet fermé que les psychédéliques Texans se produisaient. Aidés, il est vrai, par une presse souvent élogieuse au sujet de leur second album fraîchement sorti : Directions to see a ghost. C’est donc devant un auditoire totalement acquis à leur cause que les Black Angels ouvraient les hostilités, comme sur leur premier album, par Young men dead, dans une version plus lente que sur disque mais tout aussi sonique.

S’ensuivait alors un show hallucinogène quasi parfait de plus de 90 minutes durant lesquelles ces anges diaboliques déroulaient dans une brume électrique et sur une rythmique hypnotique, une bonne partie de leur répertoire : le plutôt Loop Black grease, le très Joy Division Empire ou bien encore les Stoniens Science killer et The return. Pas besoin -ou alors si peu- de cigarette magique pour planer bien haut ! Certains regretteront néanmoins l’oubli du Velvetien Call to arms ou les petites approximations techniques pour rendre ce set tout à fait inoubliable. Mais le public appréciera à juste titre les trois rappels dont le final, un original I Wanna be your dog sous influence Doorsienne : c’est décidé les gars, cet été on portera assurément la barbe et les cheveux longs !




www.theblackangels.com
www.lamaroquinerie.fr
www.liberation.fr/culture/musique/325396.FR.php

auteur : Philippe Spear - philippe.alsat@yahoo.fr
chronique publiée le 13/05/2008

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire