20/10/2019  |  5246 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/10/2019 à 17:49:20
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Andromakers, My Girlfriend Is Better Than Yours, Anything Maria

Regine's Club (Paris)
samedi 2 mai 2009

Rock Battle dans une ambiance pas du tout rock au Regine’s Club non loin des Champs Elysées à Paris, avec Andromakers, My Girlfriend Is Better Than Yours et Anything Maria… Sorte de tremplin organisé par l’hebdomadaire culturel people Les Inrockuptibles et une marque de lunettes de soleil branchées et hors de prix, la Rock Battle 2009 (rires) a l’inconvénient d’être programmée dans une boite de nuit fréquentée par des fils à papa pétés de thunes et de désespérantes pouffes suivant trop la tendance du moment (grâce à l’argent de leur parents). Il faut donc d’abord attendre que tous les « VIP » soient entrés pour que le maquereau faisant office de physionomiste daigne nous laisser pénétrer (au bout d’une demi heure, malgré des baskets et un sweat shirt) dans le « saint des saints », la boite où la reine de la nuit parisienne – Régine – officiait avant de revendre il y a quelques temps de cela. Sélection à l’entrée, consommations à un tarif hallucinant (7 euros le demi, un tarif vraiment modique), faune de jet setters têtes à claques, dans cette « petite » entreprise ne connaissant pas la crise (après le Fouquet's, Bling Bling Sarko peut venir ici sans problème, il y sera comme chez lui !), la soirée s’annonce crispante… Le leitmotiv du lieu est affiché sur un mur (« le monde est à toi »), mais la mention « si tu as un compte en banque bien fourni » a été malencontreusement oubliée…

Andromakers

Après avoir fait abstraction des côtés puants, mercantiles et surfaits de l’endroit et de l’ambiance, on passe en mode concert, pour apprécier à sa juste valeur la prestation d’un duo répondant au doux nom d’Andromakers. Cette électro pop à la fois sophistiquée et suave possède le charme immaculé et simple des plus belles oeuvres écrites dans le style, on pense à l’Islandaise Bjork, pour la voix adolescente susurrée et aux Américaines d’Au Revoir Simone pour le remarquable minimalisme électronique… L’univers raffiné, doucement sexy et carrément onirique du duo est rehaussé – comme s’il était besoin - par les sourires charmants des deux jeunes femmes (très craquantes, il faut le signaler… ), les synthés délicatement caressés, le glockenspiel effleuré, le tambourin utilisé avec parcimonie et les « clap claps » entraînants. C’est beau, tout simplement… et cela à en plus l’immense mérite de faire voyager l’esprit grâce à la beauté des parties vocales et aux mélodies aériennes généreusement délivrées. Le must étant le titre Electricity, un bonheur renouvelé à chaque écoute ! Malheureusement, on retombe vite sur terre, ici on n’est pas là pour rêvasser, on est là pour faire de la pub pour Ban Ray, et enchaîner avec d’autres groupes sélectionnés par le soi disant gauchiste Jean-Daniel Beauvallet, qui visiblement aime bien flirter avec le grand capital…

My Girlfriend Is Better Than Yours

Le temps de visiter les WC (classes) et le fumoir (les anciennes cuisines, qui évoquent un squat merdique non désenfumé, le Régine’s a bien perdu de son cliquant depuis le départ de la chanteuse des Petits papiers ! La preuve : la boule à facettes est rafistolée avec du scotch, c'est vraiment la crise !), et le prochain groupe sur la liste arrive sur la petite scène… Il s’agit de My Girlfriend Is Better Than Yours, un duo - avec un membre de Los Chicros et Syd Matters dedans - proposant une électro pop folk bâtie pour escalader les charts du monde entier. Sur les planches, un chanteur armé d’une guitare sèche (un peu surmixée) mêle sa douce voix à celle de sa partenaire officiant aux claviers et au micro, et la mayonnaise prend immédiatement. Sans avoir inventé quoi que ce soit et en surfant allègrement sur la vague "Cocoon/duo folk pop", My Girlfriend Is Better Than Yours arrive néanmoins à tirer son épingle du jeu grâce à l’apport des beats électroniques et du synthé et à un songwriting de qualité inspiré du Velvet Underground. La fraîcheur, la douce mélancolie et l’humour qui se dégagent de l’ensemble sont aussi décalés et charmants que séduisants. Après un court set, My Girlfriend Is Better Than Yours met un point final à sa prestation avec son tube My Girlfriend Is Better Than Yours, aussi drôle qu’épicé et entraînant…

Anything Maria

La soirée se termine pour nous (on n’a pas envie de claquer du pognon pour que les patrons de cet endroit malsain aient encore plus les couilles en or) avec le set intrigant, accrocheur et sexy d’Anything Maria. Avec une voix acidulée à la Blondie, un accent anglais joliment forcé et maniéré et des compositions évoquant une rencontre entre Miss Kittin & The Hacker, PJ Harvey, Liz Phair Peaches, Suicide et Sonic Youth, la blonde dominatrice (pas un sourire, la mâchoire souvent serrée et la présence d’un couteau sur scène sur un morceau… BRRRR !) fait son petit effet chez Régine. A la fois superficiel et profond, violemment rock ‘n roll et super électronique, ce set provocateur, crispé et insidieux possède tous les atouts pour séduire, et donner envie d’en savoir plus sur cette jeune artiste solo. Qui se produit sans fard sur scène avec une guitare électrique, un micro et un sampler… Les passages électriques sont hyper… "rock ‘n roll fiévreux", et les instants purement sont super… "dance floor putassier", la rencontre des deux sur de nombreux titres donnant envie de se la jouer rock en soirée électro.

Si l’on met de côté le peu honnête procédé d’obliger un public à venir se fourvoyer dans un lieu aussi peu recommandable que celui-ci pour une soirée soi disant gratuite, il faut toutefois avouer que les trois groupes émergents du soir méritaient effectivement d’être mis en avant… On ne remettra plus les pieds au Regine's Club, mais en revanche on suivra attentivement les parcours d'Andromakers, My Girlfriend Is Better Than Yours et Anything Maria.

Sites internet : www.myspace.com/andromakers, www.myspace.com/mygirlfriendisbetterthanyours, www.myspace.com/anythingmaria.

Photos d'archives extraites des sites myspace respectifs des artistes (Anything Maria par Pirlouiiit)...




auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 04/05/2009

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire