01/04/2020  |  5336 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 31/03/2020 à 16:30:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
The Elektrocution & The Doits

L'Ouvre-Boîte (Beauvais)
samedi 21 février 2004

L'Ouvre-boîte est situé en plein coeur d'une cité HLM.
Un lieu (d)étonnant !
Cette salle a été récemment estampillée du label SMAC (scène de musiques actuelles) : ce qui lui permet de proposer une foultitude d'activités vouées aux sons amplifiés. Deux groupes à effet énergisant immédiat, versant dans le rock un peu salissant, se déchaînaient face à une soixantaine d'aficionados. Sans oublier l'inénarrable "idiot du village", qui scande à profusion des "tous à poil !" et autre "bande de pédés" !!
The Doits, jeune combo suédois, pourrait bien devenir la nouvelle star (!). Ils n'ont absolument rien à envier à leurs confrères actuels, baptisés en "The". Les compos sont entraînantes et certains titres s'avèreront rapidement incontournables.
Avec The Elektrocution, on effleure l'OSNI (objet sonique non identifiable). Les 6 rouennais, dont on attend la sortie en vinyl de leurs premières salves, sont déjà dotés d'une ferveur, rarissime pour une jeune formation française et rock'n'roll. Un chanteur tourmenté, en guise de chef d'orchestre, une rythmique infernale et des morceaux, qu'on n'imaginait pas, un jour, sortir de cerveaux issus de la "France d'en bas" !!
Un potentiel énorme.


www.elektrocution.com/
www.yakisakana.tk/

auteur : Samuel Charon -
chronique publiée le 20/02/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire