29/03/2020  |  5333 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 28/03/2020 à 15:36:48
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
The Distillers

Elysée Montmartre (Paris)
jeudi 19 février 2004

Qui mérite la palme 2004, catégorie "show punk rock" ?
Il est encore beaucoup trop tôt pour se prononcer, néanmoins une chose est certaine, ce ne sont pas les Distillers !!
A partir du moment où un groupe est signé sur une major, on constate encore une fois, que plus rien ne devient spontané. Le nouvel arrivant s'engageant à respecter un cahier des charges drastique : clips, tournée, remise de prix, séance photos, interviews, enregistrement...
La dernière coqueluche américaine paraissait déjà bien blasée, face à un public hétéroclite, pourtant très excité. Les auteurs de Coral Fang, défendu par Foutraque, ont joué à peine une heure, sans ardeur, ni passion. Arborer tatouages, piercings, moue boudeuse et afficher un dégoût de la vie ne suffit pas pour être crédible.
Le concert de l'Elysée Montmartre ressemblait, point par point, à la précédente prestation à la Boule Noire en novembre dernier, jusqu'au final où Brody Dalle (Courtney Love version brune, jeune mais statique) singeait un accouplement électrique avec sa guitare préférée.
Dépourvus de second degré et d'incandescence, les Distillers sont parvenus à... distiller l'ennui !


www.thedistillers.com

auteur : Samuel Charon -
chronique publiée le 18/02/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire