01/04/2020  |  5336 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 31/03/2020 à 16:30:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Swans au festival BBmix

+ James Blackshaw
Carré Belle-Feuille (Boulogne-Billancourt)
28 octobre 2010

Depuis maintenant 6 ans le festival BBmix fait sortir les Parisiens vers la banlieue, ce qui est un exploit ! Car au-delà du boulevard périphérique, il y aurait comme un mur fantôme qui empêche le Parisien de sortir de son périmètre. L’autre particularité du festival BB Mix est de présenter dans son programme un groupe oublié, méconnu et en général culte. Donc après James Chance, Jean Jacques Perrey, Young Marble Giants , BBmix a invité dans l’édition 2010, The Raincoats (qui remplace Monochrome Set) et The Swans. C’est sur ce groupe que nous allons nous attarder.

Le dernier passage des Swans à Paris remonte à 1992 à l’Espace Ornano, soit presque deux décennies. D’où notre impatience de les voir, d’autant que leur nouvel album My Father Will Guide Me Up a Rope To The Sky est une petite merveille.
Histoire de fêter cet événement, je retrouve des amis dans un bar et nous buvons quelques bouteilles de bon Sancerre. Après 3 bouteilles, direction la salle de spectacle (avec des sièges) du Carré Belle-Feuille .
Voir Swans en concert est une expérience physique, tant au niveau sonore que corporel. Malgré la grandeur de la scène, Swans ne va utiliser que le centre pour y installer tous ses instruments (dont beaucoup de percussions). Les 5 musiciens se retrouvent compressés entre eux, comme pour mieux y extraire leur musique du chaos. Le concert commence par une intro interminable et intense. Le son est fort, résonne dans nos oreilles comme les réacteurs d'un Boeing, c’est proche de la démence. Leur style est véritablement unique et sans concession, proche du trip "performance artistique". La voix de Michael Gira est magnifique et la relation entre les musiciens est celle d’un clan soudé. La musique est tellement forte qu’elle va griller les amplis. Après 15 minutes à chercher la panne, c’est reparti de plus belle dans le « wall of sound ». Votre serviteur ne peu plut rester assis, et me voilà parti dans la danse du démon ! Oui, il valait mieux porter des boules Quiès pour ne pas griller ses oreilles. Rien à dire, comme écrit sur leur myspace : « Swans are not dead ».
Après ce grand moment d'émotion live, direction le merchandising, pour acheter le cd collector du dernier album dédicacé (avec un cd bonus -en fait un titre cacophonique de 40 minutes-), seulement disponible pendant la tournée. Michael Gira est là tranquille et dispo pour signer des autographes et discuter avec les fans. Trop sympa le bonhomme !
On retournera en 2011 à BBmix voir le prochain groupe culte.

Photo : Paskal Larsen

(Chronique de l’album My Father Will Guide Me Up a Rope To The Sky ici:)

(Chronique du concert de la soirée BBmix du 26 novembre ici:)

(Chronique du concert de la soirée BBmix du 27 novembre ici:)

(Chronique du concert de Young Marble Giants, le groupe culte du BBmix édition 2007ici:)




www.myspace.com/swansaredead
www.myspace.com/bbmix

auteur : Paskal Larsen - pjulou@free.fr
chronique publiée le 08/02/2011

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire