12/12/2019  |  5280 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/12/2019 à 13:47:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Pixies

+ Ash
Zénith (Paris)
lundi 14 juin 2004

Les Pixies de retour, plus de 10 ans après, difficile de dire si c’est l'enthousiasme ou l'inquiétude qui domine à l’annonce de la nouvelle.

Personnellement, je n’avais pas placé d’espoirs démesurés dans ce concert parisien (le deuxième en réalité) : une salle - le Zénith - à l’acoustique incertaine, un groupe qui n’a jamais été reconnu comme un grand groupe de scène et dont les motivations semblent floues, voilà qui n’incite guère à l’optimisme…

Mais mon inquiétude sera bien vite dissipée : ces tubes survitaminés, aussi brefs que puissants, vous prennent aux tripes et ne laissent pas de place au doute ; cette musique si physique, immédiate, ces riffs si évidents, cette alliance magique entre les hurlements de Franck Black et les choeurs de Kim Deal en appellent au corps et font fi de toute considération antérieure.

Dès les premiers accords, c’est comme un immmense frisson qui traverse la salle, et transporte un public subitement monté sur ressorts, dans un état de transe pendant toute la durée du concert.

A l’issue de cette décharge d’adrénaline, on termine vidé, exténué. Et quand on évoque ce qu’on vient de vivre, on réalise qu’on n'a pas enregistré grand chose : juste une sensation aussi puissante qu’éphémère qui s’évanouit en même temps que le dernier accord de guitare.

Que les Pixies aient choisi pour la première fois lors de la tournée de piocher dans les deux derniers albums, qu’ils soient toujours aussi statiques et peu communicatifs sur scène, que Joey Santiago ait cependant cassé lors d’un solo cataclysmique sa guitare « historique », tout cela n’a finalement que peu d’importance.

Une question reste par contre en suspens, les Pixies sont-ils encore capables de composer de telles bombes musicales ?

Setlist :

La La Love You
Winterlong
Blown Away
Where Is My Mind ?
Holiday Song
Here Comes Your Man
Vamos
Bone Machine
Is She Weird ?
Levitate Me
Velouria
River Euphrates
Head On
Broken Face
Isla De Encanta
U-Mass
Subbacultcha
Gouge Away
Caribou
Tame
Wave Of Mutilation
Debaser
Hey
Gigantic
Monkey Gone To Heaven

Planet Of Sound

In Heaven
Into The White


www.4ad.com/artists/catalogue/pixies/
www.ilovepixies.com/
www.pixiesmusic.com/


auteur : demi playmobil - demiplaymobil@foutraque.com
chronique publiée le 25/06/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire