20/11/2019  |  5268 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/11/2019 à 15:31:33
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Your blues

Destroyer
Talitres / Chronowax - 2 septembre 2004

Toujours affublé du singulier talent qu’il démontrait déjà dans ses précédents projets, le songwriter canadien Daniel Bejar convoque à nouveau une surprenante flopée d’influences disparates sur son nouveau disque avec Destroyer. L’auditeur vierge de toute écoute des disques de ce groupe culotté sera d’abord interloqué par un chant très particulier (évoquant le jeune David Bowie et Jonathan Donahue de Mercury Rev), puis devra s’habituer aux compositions audacieuses intégrant tour à tour (et parfois au cours du même morceau !) folk music sobre, pop panoramique, glam rock débridé, bandes (très) originales de films audacieux et musique baroque avec instruments désuets reproduits aux claviers. Le résultat s’avère difficile à appréhender correctement avant d’avoir pris le temps de s’abandonner de nombreuses fois à ces pièces comportant de multiples strates musicales. Ce « travail » d’archéologie pop effectué, Your blues dévoile alors toute sa protéïforme beauté. On ne croise pas tous les jours des disques aussi originaux, à la fois grandiloquents et économes en moyens dans l’instrumentation et le chant, tout en étant à la fois sous influences diverses et libres de toutes attaches visibles. A découvrir !

A lire également : la chronique de This night, le précédent album de Destroyer.


www.talitres.com
www.misrarecords.com


chronique publiée le 12/09/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire