22/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
NeoDisco Volume 1: Gotta Keep Movin'

Julius Papp
Loveslap Recordings - 5 novembre 2004

La deep house tourne en rond, et c’est bien dommage. Depuis Larry Heard, Ron Trent et Blaze, auteurs de somptueuses tranches de groove atmosphérique, rares sont ceux qui ont réussi à vaincre la fatalité pour proposer une musique fraîche et originale. Peut-être est-ce dû au caractère élitiste du genre et/ou à la cadence trop élevée des productions ? Les 2 Many Dj’s n’ont-ils pas affirmé en outre, non sans prétention, qu’ « avant [eux], tous les dj’s mixaient de la deep house » ?

Ces considérations philosophiques mises de coté, il faut quand même reconnaître à Julius Papp un certain talent pour renouveler le genre sans le réinventer. Sur cette compilation mixée, le DJ Californien – qui n’en est pas à sa première réalisation– use et abuse de flangers et autres effets pour combler peut-être un certain manque de rythme, mais reste dans un style « soulful » et sexy propre à ce « nouveau » disco.

Aucun morceau ne se détache véritablement du lot, à part celui de Hardsoul et Ron Carroll. Mais l’ensemble s’avère plaisant, et ne tombe pas dans les travers des grosses productions Françaises signées David Guetta ou Laurent Wolf. C’est déjà un bon point.


www.juliuspapp.com

chronique publiée le 19/10/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire