21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Never trust a live !

Les Wampas
Atmosphériques - 2004

En 67 minutes extraites des concerts des 13 et 14 juin 2003 à la Cigale à Paris, Never trust a live ! rend compte plutôt fidèlement de la tournée Never trust a guy… des Wampas. La pochette, d’un goût douteux - c’est une tradition -, permet de décrire l’ambiance qui règne à un concert des cinq yéyé punks parisiens.

Résumé : dès le début du spectacle, un chanteur à crête hurle (archi faux) ses chansons comme un malade en essayant péniblement de jouer en rythme les accords sur une guitare Flyng V… Bien aidé par un groupe donnant une assise au spectacle, l’éternellement jeune Didier Wampas retourne littéralement le public grâce à une forme de folie totalement transmissible à l’homme (on en a désormais la preuve). A la fin, les fans des Wampas finissent les pieds en l’air ou sur les genoux mais toujours avec un immense sourire, même si une ou deux dents bougent un peu…

Il faut dire que les cinq Wampas n’ont pas pour habitude de plaindre leur peine quand ils interprètent leurs morceaux tous plus débilement géniaux les uns que les autres… Si les paroles vociférées sont admirablement crétines en général (, Télégramme de Brest, Jalabert, Les bottes rouges, D.W. etc etc.), Didier W. excelle aussi dans les hurlements hystériques de Risinnnnnnnnnng et Yeah yeah pendant un morceau entier.

Ce joyeux délire se termine par Fier de ne rien faire, une décharge de punk rock hurlée en duo avec Gilles Tandy. Ce morceau ultra mordant composé par M. Tandy avec Dominique Laboubée aurait mérité une sortie en single, en lieu et place des reprises studio en bonus - marrantes mais anecdotiques - de Où sont les femmes ? de Patrick Juvet, Tellement je t’aime de Faudel et Je pense à toi d’Amadou et Mariam. Cela ne réussit toutefois pas à gâcher le remarquable témoignage de la tournée 2003 des Wampas, vous pouvez croire ce live !


www.wampas.com

chronique publiée le 25/01/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire