23/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Warp Express #1

Savath & Savalas / Beans / Mira Calix / Jimmy Edgar / Milanese / Maximo Park
Warp - 2004

Savath & Savalas - Manana
En abandonnant momentanément ses rythmiques hip-hop avec Prefuse 73, Scott Herren retrouve son concept « electronica-ambient » qui lui avait parfaitement réussi sur son premier mini-LP, Folk Songs for Train Trees and Honey, qui par son titre incongru annonçait déjà la couleur. Ici, les voix latines éthérées se disputent les arpèges de guitares, sous de doux auspices rythmiques à la Boards of Canada ; on dirait du Beach Boys sous morphine mis à la moulinette d’un logiciel de traitement sonore !
Les 8 morceaux qui composent cet album sont résolument post-rock-electronica ; ce qui démontre la nouvelle « ligne éditoriale » du label Warp qui semble mettre un peu d’alcool dans son catalogue un peu psycho-rigide.
Pour ceux qui, comme moi, aspirent à une nouvelle « electronica » un peu plus humaine et sereine, Manana sera le chef-d’œuvre de cette année 2004.

Beans - Shock City Maverick
Après un premier LP solo plus que prometteur et après avoir mis un terme à la carrière des Anti-Pop Consortium, Beans nous offre un hip-hop électronique bien sombre avec son flow singulier. Les boîtes à rythmes sont placées très en avant, les infra-basses agressives feront résonner sans coup férir tous vos transducteurs, et son humour pince sans rire ravira tous les aficionados de rap intelligent.
Mention spéciale pour l’instrumental décapant au titre fédérateur You’re Dead, Let’s Disco et le très A Tribe Called Quest Down By Law : excellent album !...

Mira Calix - 3 Commissions
Même si sur le premier instrumental Nunu (rfh mix), Mira Calix s’essaie à la musique contemporaine en nous proposant une composition à base d’instruments à cordes distendues et répétitives ; sa musique se bonifie avec l’âge pour être de plus en plus minimaliste et onirique, faisant penser à Brian Eno période Music For Airports. Le dernier instrumental Nunu est magnifique et épique ; idéal pour contempler la tour Eiffel scintiller un 14 Juillet sous les coups de tonnerre des feux d’artifices…

Jimmy Edgar - Access Rhythm et Bounce, Make, Model
Sorte de The Streets à la sauce Warp sur No Static, Jimmy Edgar a le bon goût de bien mettre en avant une rythmique hip-hop solide, agrémentée de bons samples bien sentis (guitares, claviers etc…) ; confirmant là encore les bonnes intentions de Warp à se renouveler. Musicalement, on se situera entre Metamatics, Morgen Geist dans sa période électro et Clatterbox ; soit quasiment l’intégralité de l’écurie « Electro » du feu label Clear Records.

Milanese - 1 Up
Je disais du grand bien du label Warp pour s’humaniser et voilà qu’il m’assène un bon tacle par derrière avec une « Break Beat » qui ferait passer Goldie pour un enfant de cœur. DJ Krush pour les beats martiaux, Photek pour les synthés glaciaux de et Afrika Bambaata pour la voix autoritaire : on nage en eaux troubles… Un album robotique à souhait.

Maximo Park - The Coast Is Always Changing
Rebelote, je vais finir en bourrique. Non content de modifier et de revenir en arrière dans ses choix artistiques, Warp réitère ses atermoiements musicaux avec un single pop.
Et oui, vous avait bien lu : c’est bien de la musique pop dont il s’agit, avec une vraie batterie (si !...), une vraie basse, des guitares claires ou saturées, une voix inspirée et une mélodie chavirante à la Buzzcocks.
Un seul slogan pour finir : « Back To C-86 !... »


www.warprecords.com

chronique publiée le 26/10/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire