16/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Out of the Shadow

Rogue Wave
Sub Pop - 2004

Martèlement de batterie bien claire, mélodies US, et voix sucrée ? Rogue Wave, une des dernières « diarrhées » sonores de Sub Pop. De quoi faire passer Jimmy Eat World pour un groupe maniaco-dépressif et membré. Au bord du gouffre, du bout du doigt, on skip donc les pistes. Passées deux trois intros minables, le summum est atteint en la terrible équation : arpèges folks ratés, sample d’un cuicui de colibri, et « He He Ho Haoow ». On commence à avoir très peur, mais soudain un bruissement s’accentue au creux de nos oreilles tout juste violées par tant de médiocrité propre, des vans presque sales font leur apparition dans notre champ de vision.

« Hé mais c’est cool ça ! » Nous ne le nommerons pas, nous ne sommes pas sensés en parler. Il a 13 ans et c’est tout à fait ça, c’est un groupe pour le môme qui écoute Skyrock le soir pour tout apprendre sur les pratiques interdites dans certains Etats Américains et qui fatigué de se faire mal en écoutant Slipknot, se penche sur les samples de colibri déjà entendus grâce à MTV2 en mangeant son pain au chocolat après une journée au collège.

La dernière fois qu’on a été si sûr d’avoir un cadeau à offrir à ce petit être qui dit qu’on écoute de la musique de vieux, c’était quand on avait honteusement laissé contre nous se frotter de toutes parts un fan du PSG mineur et huileux et que le sourire plein de titillement hormonal, il nous avait tendu un album de Muse.


www.roguewavemusic.com
www.subpop.com

chronique publiée le 02/11/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire