23/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Gargilesse

Florent Marchet
Barclay / Universal - 2004

Présent sur la première sélection CQFD des Inrocks mais éclipsé par le triomphe de Syd Matters, le berrichon Florent Marchet peut désormais savourer sa « revanche ».
Son premier album, Gargilesse, s’est en effet retrouvé dans tous les palmarès 2004 des journalistes qui comptent, et a surtout rencontré un public, qui viendra l’applaudir ces jours-ci à l’occasion de sa résidence au Zèbre de Belleville (Paris, du 25 au 29 janvier 2005).
Pas loin finalement de l’univers musical d’un groupe comme Elista (un registre pop/rock basique, qui n’exclut pas, pourtant, à l’occasion, des arrangements plus « léchés »), Florent Marchet propose surtout des textes joliment troussés, dans lesquels il manie l’ironie avec talent.
Relativement désenchanté et désabusé, ce presque trentenaire touche juste, ce qui rend son album très attachant : on retiendra notamment les titres Je n'ai pensé qu'à moi et Terrain de sport, deux tubes irrésistibles aux paroles savoureuses.
Assurément l’un des disques de pop « à la française » de l’an passé, à hauteur de celui proposé par Bertrand Betsch, artiste avec lequel on pourrait sans doute lui trouver bien des points communs.


florentmarchet.artistes.universalmusic.fr/

chronique publiée le 25/01/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire