15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
The Secret Migration

Mercury Rev
V2 Music - 24 janvier 2005

Les échos extrêmement favorables perçus lors des prestations automnales de Mercury Rev, en première partie de Nick Cave, avaient renforcé l’excitation de retrouver en ce début d’année la bande de Jonathan Donahue, surtout après la semi-déception All is dream.
Si la première écoute nous laisse sceptique, en raison d’une production flirtant parfois avec le rock pompier (Dave Fridmann gagnerait à l’épure), on doit quand même avouer que la voix toujours à la limite de Jonathan Donahue, son pierrot lunaire, les interventions guitaristiques inspirées de Grasshopper et de Jeff Mercel aux claviers, donnent à l’ensemble un côté magique, parfois désuet, mais ô combien ensorceleur.
Les 13 ritournelles placées sur cet album à la pochette hideuse envoûtent donc plus qu’elles ne repoussent, et c’est sous leur charme, dû pour beaucoup au chant émouvant de Donahue, parfait dans cet univers baroque, qu’on se surprend à enfoncer régulièrement la touche Repeat.
Quelques titres (on pense notamment à In a funny way, In the wilderness ou Vermillion, le premier single) pourraient même soutenir la comparaison avec des extraits de Deserter’s Songs, le chef d’œuvre du groupe, paru en 1998, c'est dire !
On n’en est donc que plus heureux à l’idée de retrouvailles scéniques avec le groupe de Catskill Mountains, toujours passionnant et généreux en live, qui viendra ces prochaines semaines à la rencontre de ses nombreux fans français. Premier rendez-vous le 31 janvier 2005 sur l’antenne d’Inter : le groupe s’y produira pour une nouvelle Black Session, avant de revenir à Paris, le 24 mars, pour un concert à l’Elysée Montmartre (des dates en Province sont aussi prévues au mois de mai).


www.mercuryrev.com
www.v2.fr/mercuryrev.html
www.nite-and-fog.com

chronique publiée le 25/01/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire