17/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Just Beyond The River

James Yorkston and The Athletes
Domino / PIAS - 2004

Quel bonheur de retrouver cette voix si forte, celle de James Yorkston et ses compères (pardon, Athletes). Même bardée d’un folk écossais plus traditionnel qu’il nous y avait habitué, elle n’en reste pas moins celle d’un orfèvre en arrangements majestueux. Comme chez quelques rares songwriters, Andrew Bird ou Thomas Dybdahl, parmi les plus récents, la justesse (du sentiment, du texte, de la mélodie) élève le folk en des hauteurs insoupçonnées. Guitares, violons, banjos, grand orchestre, tout se mélange joyeusement, et nous y perd. Pour un Shipwreckers rock qui va bien avec Banjo # 1, réminiscence de Delivrance, autant de tendres Heron ou Surf Song (aucun rapport avec les Garçons de la plage). Hotel et This time tomorrow sont sublimes et peut-être défricheuses dans leur fusion folk du passé folk d’aujourd’hui. Mais s’il n’y en avait que deux, alors Edward et Banjo # 2 s’imposent en finesse. Just Beyond The River, ouvragé par Kieran Hebden de Four Tet, est surtout une belle balade brumeuse pour un sale dimanche pluvieux.


www.jamesyorkston.co.uk

chronique publiée le 19/02/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire