22/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Alone, not alone

Montag
Gooom - 2005

L’écurie parisienne Gooom a encore frappé ! Fer de lance d’une armada française clairement décomplexée ( M 83, Abstrakt Keal Agram, Cyann et Ben), Gooom ne pouvait qu’être ouverte aux limpides expérimentations de ce canadien siglé Montag qui marie la pop et l’électronica comme les premiers Broadcast. Vu l’heur de gloire des Lali Puna, Alone, not alone, ce deuxième album du jeune Antoine Bédard, montréalais d’origine, devrait pouvoir tirer son épingle de la filière electro-pop parfois trop nombriliste. Il a pour lui un goût des mélodies, des atmosphères flottantes (l’intro courte, Temps partiel), et, mon péché mignon, un admirable mariage de voix garçon-fille, comme l’Altra, où personne ne tire la couverture à soi mais au contraire magnifie l’autre. Comme l’Amour, quoi ! Et donc ces sublimes bombinettes lentes mais très bien comme ça, rien à voir avec Sarah, que sont Grand Luxe, Perfect Vision nous enchantent plus qu’il n’est raisonnable (Husky Rescue, vous vous rappelez). Allez soyons fou, inventons une nouvelle catégorie ridicule, Montag c’est de la pop mélodica ouvragée astucieusement. Et c’est déjà beaucoup.


www.gooom.com

chronique publiée le 19/02/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire