17/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Leave no trace

Piers Faccini
Label Bleu - 2004

Si la découverte sur scène des chansons finement écrites de Piers Faccini fut une véritable révélation, son disque Leave no trace prolonge délicieusement ce moment à part, dans une veine encore plus calme. Produits avec sobriété et goût par le toujours précieux Vincent Ségal (Bumcello , -M- ), les morceaux composés et susurrés en anglais d’une voix timide et touchante par Piers Faccini sont évocateurs, originaux et addictifs. L’inspiration est quant à elle d’une richesse assez incroyable : sur une base folk, rock et blues, l’Anglo Italien - qui est également peintre - rajoute de discrètes touches de musique ethnique, de pop ou de jazz. Comme les orchestrations utilisent avec parcimonie et à propos des instruments comme les guitares sèches (ou tranquillement électriques), l’harmonica, le violoncelle ou le piano, Leave no trace permet d’atteindre sans peine un sentiment de béatitude mélancolique assez réconfortant. N’hésitez pas à aller découvrir en concert ce songwriter humble et inspiré ; il réussit à créer avec ses musiciens de brillants tableaux musicaux, qu’on ne se lasse pas (re)découvrir.

A lire également à propos de Piers Faccini : la chronique de son concert en première partie de Red à La Coopérative de Mai.


www.piersfaccini.com
www.label-bleu.com/artist.php?lng=f&artist_id=126


chronique publiée le 22/02/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire