29/03/2020  |  5333 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 28/03/2020 à 15:36:48
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Guero

Beck
Geffen Records - 2005

Cette chronique a été rédigée en deux versions : la première destinée aux plus de 30 ans, la seconde aux moins de 20 ans (c'est cela aussi Foutraque, s'adresser à toutes les générations).

Version 1, réservée aux plus de 30 ans :

C'est une mini-révolution, à la lisière du miracle.
Beck, feu-follet du milieu des années 90, est enfin redevenu déraisonnable (traduction : complètement foufou et incontrôlable - sur disque en tout cas - tel qu'on l'a aimé et comme il devait apprécié paraître, également)
Guero pourrait même réveiller le slacker qui sommeillait depuis trop longtemps et très profondément, en chacun de nous.
Et les belles idées nihilistes, de (res)surgir.
Les actes sans sens et irréfléchis, de traverser l'esprit.
La fuck you attitude qui fait peur au bourgeois et ne rime à rien, mais qui fait tellement plaisir sur le moment.
Sea change, précédent opus (un peu trop) pépère (adulte, en fait) de Mr Hansen, est pardonné et oublié.
Guero est une sorte de best of de Beck lui-même.
Cet album exhume le cadavre de Mellow gold et devient, dès la première écoute, un futur joyau, une relique annoncée.
Guero passe à la moulinette Odelay, pour n'en extraire que les grumeaux les plus adipeux et les plus suaves.
Franchir le cap de la trentaine est finalement bonifiant : Beck le prouve !
Toujours professionnel du folk bricolo et du hip-hop traficoté, Beck rassure tout au long des 14 titres : que ce soit avec les imparables E-pro et Farrewell ride, la troublante bossa Missing ou l'electronica Girl...
Finalement, on peut encore sortir un disque non-commercial et génial sur une major, en 2005.

Version 2, réservée aux moins de 20 ans :

C 1 mini-revolution , à la lisièr du mirakl
Bèk , fe folé du milieu D anné 90, enf1 redevenu Drésonabl ( traduktion : complétmen foufou é 1controlabl – sur disk en tou K – tel k’on la émé é com il devai aprécié paraitr =men )
Géro pourai mêm révéyé le slaker, ki sommeillai depui tro lontem é tré profondémen en chac1 2 nou
E lé bel iD nihilist 2 (res)surgir
Lé zact san sens é iréfléchi, 2 traversé l’espri
La fuk you atitud ki fé peur o bourjoi é ne rim à ri1, mé kif é telman plézir sur le momen
Sea chanj, preceden opus (1 peu tro) pépèr (adult en fètt) de M Anssèn, é pardoné é oublié
Géro é 1 sort 2 best of 2 Bèk lui mêm
7 album exum le Kdavr 2 Melo gold é 2vi1, dè la premiere écout , 1 futur joyo, 1 relik anonssé
Géro pass à la moulinet O2lé , pr n’en extrair ke lé grumo lé + adipeu é lé + suav
Franchir le kap 2 la 30taine é finalemen bonifian : Bèk le prouv
Tjrs pro du folk bricolo é du hipop traficoté, Bèk rassur tou o lon D 14 titr : ke ce soi avek lé 1parabl Ipro é FarewL rid, la troublante bossa Missin ou l’eletronika Girl
Finalmen, on peu encor sortir 1disk non comercial é Gnial sur 1 major, en 2005

(avec la complicité d'une djeun spécialiste)


www.beck.com
www.profsms.com

chronique publiée le 07/04/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire