17/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
The Absence

The Absence
autoproduit - 2005

Le duo franco-anglais The Absence arrive avec un premier cinq titres mélancolique et percutant. Basés à Nevers, Gary Lawrence Soubrier (chant, guitares, claviers) et son comparse Siegfried Chevignon (guitares, programmation et synthés) proposent des compositions dignes des plus belles signatures du mythique label Sarah Records.

Pristine a la lourde charge d'installer le climat de The Absence : nostalgique, sobre, la voix lanscinante invite au voyage, invite à l'amour. Fade Out lorgne du côté des Wedding Present et des Smiths, notamment pour la voix qui fait tout de suite penser à celle de Morrissey.

Ils défendent une musique qui a eu son temps de gloire et osent la remettre au goût du jour ; c'est bien fait, ça tient la route et quand on arrive sur le dernier titre, Trauma, on se surprend à en vouloir encore un peu... Parce que c'est bon, parce que ça remue les histoires passées (House of Love... quelle époque !), parce que c'est honnête et que ça ne sent pas le réchauffé.

A suivre de près, la sortie d'un premier album est prévue pour la fin de l'année ou le début 2006.


www.theabsence.net


chronique publiée le 06/09/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire