16/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Drops & Kicks

22-Pistepirkko
Vicious Circle / Discograph - 19 septembre 2005

Au cœur du caniculaire été 2003, quand nous avions pris la route pour assister au concert de 22-Pisterpirkko au festival Les Sensations d’Esfacy, nous pensions qu’il s’agissait de la dernière occasion de voir sur scène ce groupe si rare et si particulier… La prestation scénique des trois Finlandais fut excellente (ça, on s’y attendait), mais on ne pensait pas les recroiser de sitôt. Grossière erreur ! P-K, Espe et Asko s’apprêtent en effet à faire paraître (le 19 septembre, sur le label Vicious Circle) un double album de 22 excellents titres, suivi par une grande tournée française. Elle est pas belle la vie ? Si ! Surtout quand on peut se délecter de la nouvelle production de 22-Pistepirkko, à déguster vraiment sans aucun modération par tous les amoureux de rock truffé de riffs saignants façon Stooges, de comptines électro pop illuminées par des claviers vintage, d’hymnes pop sixties/garage inspirés par le Velvet Underground, de rhythm and blues boosté par un beat à la Bo Diddley et de folk songs dans la lignée de Neil Young. La musique composée par les trois inquiétants musiciens (ils ressemblent plus ou moins à des croque morts proches de la retraite) est toujours aussi fascinante et variée. Car, si ses racines plongent dans le folk/blues/punk/rock des années 60 et 70 - on jurerait que certains titres ont été gravés en 1965, comme I got burned -, elle n’a pas oublié de prendre en compte l’électro et la world music (même si on le sent moins aujourd’hui)… Mais ce qui surprend toujours le plus dans les morceaux composés par 22-Pisterpirkko, c'est qu'ils sont aussi à même de tirer des larmes - le déchirant I knew -, que de propulser l’auditeur dans des rêveries farfelues - Brian - ou de lui donner envie de tout casser - Sister may, One man down. C’est pour ces multiples raisons qu’on aime énormément ce groupe, plus que jamais vivant.


www.22-pistepirkko.net/
www.viciouscircle.fr

chronique publiée le 15/09/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire