22/01/2020  |  5294 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/01/2020 à 17:55:02
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Not going anywhere

Keren Ann
EMI - 2003

Lors de sa précédente tournée, Keren Ann avait déjà présenté au public quelques extraits concluants de Not going anywhere, son premier album en anglais. Les versions studio tiennent toutes leurs promesses scéniques ; on retrouve avec délectation la douce voix de Keren Ann et ses compositions subtilement arrangées.

Sur son troisième album, Keren Ann navigue habillement entre folk music sobre et pop luxuriante en gardant toujours une profonde mélancolie dans le timbre de sa voix. Le délicat morceau d’ouverture, Not going anywhere, évoque par exemple le duo Simon & Garfunkel, tandis que l’enlevé Sailor & Widow fait revenir les fantômes des Beatles période Sergent Pepper's Lonely Hearts Club Band… Chaque titre bénéficie de l’apport d’instruments vintage utilisés avec à propos : guitare acoustique, violon, trompette, piano, harpe, flûte, contrebasse.

Grâce au soin apporté à la réalisation de cet album, le charme délicieusement suranné des chansons de Keren Ann est toujours là. Les inconditionnels de ses deux premiers albums - qui reconnaîtront d’ailleurs quelques morceaux comme Le sable mouvant et La disparition réenregistrés en anglais - devraient se retrouver dans ce disque hors du temps et au-dessus des modes.


www.kerenann.com

chronique publiée le 16/10/2003


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire