21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Greendale

Neil Young & Crazy Horse
Reprise / Warner - 2003

Le nouvel album de Neil Young & Crazy Horse contient dix morceaux racontant l’histoire des habitants d’une ville imaginaire appelée Greendale. Le bonus dvd Live at Vicar Street montre Neil Young en solo interprétant en intégralité et dans l’ordre les chansons de Greendale. Le public irlandais (et nous avec…) semble un peu assommé par les longueurs de la présentation d’un album encore inédit à l’époque.

Enregistré avec la section rythmique de Crazy Horse, c’est à dire en l’absence du guitariste Frank « Poncho » Sampedro, la version studio de Greendale gagne en puissance et retient plus l’attention que le live. Les fans hardcore de Neil Young seront ravis de retrouver la voix, la guitare électrique, l’harmonica et l’orgue du grand Neil mais les autres risquent d’être déçus par le manque de nouveauté dans les musiques et la durée excessive de la plupart des morceaux. Greendale n’est pas vraiment mauvais, c’est seulement un album moyen dont la louable ambition - parler de la famille Green en évoquant en filigrane l’évolution inquiétante de notre planète - a un peu occulté la dimension musicale…

A lire, une chronique de concert de Neil Young au festival Roskilde 2008.


www.neilyoung.com/


chronique publiée le 24/09/2003


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire