19/10/2019  |  5245 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/10/2019 à 17:52:45
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
The Trap

HushPuppies
Diamondtraxx / Discograph - 24 octobre 2005

Les HushPuppies ont la grande classe, ça ne fait aucun doute… Et ça ne date pas d’hier : leur prestation impeccable, il y a un peu plus d’un an, aux Trans Musicales de Rennes 2004 était déjà une preuve irréfutable de la véracité de cette allégation introductive. Qui ne paraîtra hâtive et péremptoire qu’aux éternels pisse froid ne jurant que par les groupes anglais, américains ou, à la rigueur, suédois.

Et bien, il va falloir changer de point de vue messieurs les garants du soi disant dernier chic américano anglais car, non content d’être un groupe de scène diaboliquement efficace, les HushPuppies ont désormais une carte de visite qui devrait imposer le respect, même aux plus blasés : un premier album enlevé, séduisant et gorgé de tubes, comme les bien nommés You’re gonna say yeah ! et Single, mais aussi 1975, Comptine et Pale blue eyes (qui n’est pas une reprise du Velvet Underground), entre autres. Décomplexé et en pleine confiance, le groupe parisien (originaire de Perpignan) s’autorise tout, ou presque : de la saillie garage/punk/mod/rock comme s’il en pleuvait, du slow langoureux humide pour récupérer et/ou emballer, des ballades psychédéliques teintées d’électroniques vintage, pour récupérer en planant.

Difficile de bouder son plaisir ; le chant en anglais est parfaitement assuré, les compositions sont percutantes et à des années-lumière du monolithisme, les mélodies sont bien présentes, les influences sont signes de bon goût - Who, Small Faces, Kinks, Clash, Stooges, Air -, les arrangements sonnent comme il faut, les sons de guitare sont une véritable bénédiction, l’orgue colore le tout d’une touche rétro de fort bon aloi et les rythmiques sont simplement épatantes. On souhaite donc une excellente année 2006 aux HushPuppies ; avec un album de la trempe de The Trap, elle devrait être couronnée de multiples succès.

A lire également, le compte rendu du concert des HushPuppies à la Maroquinerie, fin novembre 2005, et une news vous permettant de « louer un HushPuppies » (sic).


www.hushpuppiestheband.com
www.myspace.com/hushpuppies
www.diamondtraxx.com


chronique publiée le 16/01/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire