12/11/2019  |  5263 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/11/2019 à 17:45:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Choreography

Lauren Hoffman
Fargo Records / Naïve - 17 janvier 2006

Superbe retour au premier plan pour l’Américaine Lauren Hoffman, auteur d’un troisième album appelé à accompagner longtemps ses auditeurs éclairés… Comment pourrait-il en être autrement avec une voix joliment acidulée (évoquant parfois la divine Chan Marshall de Cat Power ou la géniale Beth Gibbons de Portishead), des morceaux folk/pop/rock/trip hop composés de main de maître et des arrangements aussi sobres qu’originaux ou captivants ? L’univers dépouillé, sombre et mélancolique qu’arrive à créer Lauren Hoffman avec ses mots et ses musiques est à ce point envoûtant qu’une écoute de l’album ne suffit pas à rassasier ; il en faut plusieurs d’affilée à chaque fois avant d’avoir - éventuellement - envie de changer de disque. Et même après avoir usé plus que de raison les sillons du CD, aucune trace de lassitude à l’encontre de ce songwriting d’une rare élégance. Avec un chant aussi marquant - sachant éviter les effets démonstratifs tout en variant les tonalités -, un orgue planant, des guitares pouvant passer des arpèges atmosphériques aux rythmiques sèchement rock, des cordes déchirantes et une troupe de musiciens se mettant entièrement au service des morceaux, il aurait été très surprenant que cette Choreography soit ratée. On se rapproche donc ici plus de la classe de l’unanimement acclamé Maurice Béjart que de celle du dramatique Kamel Ouali ! Entrez dans la danse de Lauren Hoffman, vous ne le regretterez pas…

Sites Internet : www.fargorecords.com, www.fargostore.com (titres en écoute), www.forlauren.com, www.myspace.com/laurenhoffman.


chronique publiée le 12/02/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire