22/01/2020  |  5294 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/01/2020 à 17:55:02
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Steal yer heart

The Briefs
Lollipop Records / PIAS - 20 février 2006

Damned !, les ramoniaques, buzzcockesques, pistolesques et undertoniens The Briefs reviennent en grande forme avec un album résolument punk. Et ça risque encore de pogoter sévère dans les clubs où ces Américains de Seattle menacent de se produire ! Tout est fait pour obtenir ce résultat : rythmiques frénétiques, chant arrogant, refrains à gueuler en chœur, mélodies bien présentes, attitudes hystériques… Pas la peine de tourner autour du pot pendant des heures - après tout, ils s’appellent The Briefs et jouent des morceaux concis et percutants : c’est avec une passion très communicative que ces petits agités tentent avec succès de ranimer la flamme du punk 1977. Sur Steal yer heart, cela donne une série de hits en forme de boulets de canon, c'est-à-dire impossible à éviter quand le coup part. Grâce aux multiples changements de rythmes et à l’effort fait pour écrire des titres qui vont droit au but, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Ultime bonheur, l’album se termine fort joliment par une reprise de Jet Boy Jet Girl des Damned de Captain Sensible, c’est à dire une sorte de Ça plane pour moi - l'unique tube du guignol Plastic Bertrand -, avec un texte ultra salé (en anglais). « Ça plane pour moi, la la la la la ! », c’est ce que devraient d’ailleurs hurler les multiples slammers qui se jetteront de la scène sur la prochaine tournée européenne des Briefs. Et ils auront bien raison !

Sites Internet : www.thebriefs.com, www.myspace.com/thebriefs , http://lollipop.records.free.fr.


chronique publiée le 20/02/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire