21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Adventures in Lo-Fi

King Britt
BBE / Rapster Records - 2003

King Britt est un artiste prolifique. Echappé des Digable Planets, il produit du hip hop sous son propre nom, quand ce n’est pas de la house et du broken beat avec Vikter Duplaix au sein de Scuba, ou du funk rétro-futuriste sous le pseudonyme étrange de Sylk 130 (dont le dernier album ressuscite avec talent Alison Moyet de Yazoo et Martin Fry de ABC).

On retrouve sur Adventures In Lo-Fi des habitués du producteur de Philadelphie : Le rappeur Capitol A, la diva Alma Norton, ainsi que Pos et Trugoy de De La Soul. Figurent également Dice Raw des Roots et Rich Medina, fil conducteur de l’album.

Après Jay Dee et DJ Spinna, le gangsta n’est toujours pas à l’honneur sur Adventures in Lo-Fi. Loin de 50 Cent, on navigue plutôt en effet entre nu-soul et downtempo, ponctués d’interludes évoquant l’errance d’un frère noir débarquant de l’espace…

Capable du meilleur comme du pire (n’est pas Pharrell Williams qui veut), son attrait pour les musiques électroniques place King Britt à part sur la scène groove américaine. On lui doit même la création d’un label de techno (Ovum Recordings), en collaboration avec Josh Wink.

22 pistes assez courtes, où les différents intervenants posent leur prose sur des beats minimalistes proches de Slum Village. Detroit, Philadelphie : Une même idée de l’abstraction et des atmosphères ouatées. Une chance pour le hip hop, à qui le métissage semble profiter en ce début de millénaire. Ce qui n’est pas pour nous déplaire…


www.kingbritt.net
www.rapsterrecords.com


chronique publiée le 02/07/2003


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire