16/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Poperetta

Scalde
UMF / Artotal - 2006

Scalde est un important activiste de la scène pop lyonnaise. Que cela soit comme chanteur, musicien, fondateur de label ou DJ lors des soirées Panorama Pop, notre bonhomme ne semble pas manquer de talent. Il n’y a qu’à voir l’éclectisme de ses playlists ou alors écouter son nouvel album Poperetta pour s’en persuader. Ce multi-instrumentiste (guitares, basse, flute, sitar, piano, batterie, glockenspiel…) a lui même enregistré, produit et arrangé son album. Cela force le respect…
En plus on tombe vite sous le charme de sa pop légère emmenée par sa voix cristalline. Légère comme l’Air (Ravin’), vaporeuse comme du Pink Floyd (My ambassador), en apesanteur comme du Mark Hollis (What heredity is), cette pop orchestrée et iconoclaste est digne d’une production de Van Dyke Parks.
Variant les plaisirs, Les eaux profondes avec son sitar et ses percussions se donne des allures de folk psyché tandis que la musicalité du titre éponyme (Poperetta) ressemble à celle de son voisin stéphanois, Angil. Titre à part, l’électro-pop de Fear of Fly nous sort de cette douceur ambiante pour nous faire basculer sur le dance-floor.
Au final, l’atmosphère de cet album se cotonne dans nos oreilles pour difficilement s’en détacher.


www.scalde.com
www.myspace.com/poperetta

chronique publiée le 24/08/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire