22/07/2019  |  5212 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/07/2019 à 18:30:55
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Shoganai long Play

Yeepee
Ohayo Records - octobre 2006

Nous avons tous nos chouchous ! Ces groupes préférés que l’on apprécie tant pour leur musicalité que pour leurs tendres personnalités. C’est le cas de Yeepee, duo toulousain croisé un soir d’organisation de concert et que on suit pas à pas depuis deux ans. Des débuts hésitants aux premiers essais concluants, des tournées régionales à l’international, de l’autoproduit au premier opus réussi. Deux ans d’aventures en tous sens, d’interminables répétitions, de rudes tournées nordiques arrosées de bières, de voyages dépaysants au pays du soleil levant. Tout un petit condensé que l’on retrouve sur leur premier album, Shoganai Long Play.

Plus qu’un simple disque édité, Shoganai Long Play est d’abord un objet que l’on lit avant d’écouter. Accompagné d’un très joli livret richement composé, l’album s’ouvre sur le bruit de l’océan, rejoint par la suite d’une guitare acoustique et des voix de Manu et de Joan entrelacées. Texte en français, ambiance intimiste, Yeepee joue sur ce premier morceau une antifolk à la française décomplexé de ses aînés. S’ensuivent dix autres compositions toutes aussi joliment ornées, laissant échapper de-ci de-là d’autres instruments (quelques touches de piano, la contrebasse de Vincent Ferrand), des fonds sonores naturels (Les cerisiers en fleurs) et des textes en anglais simples et spontanés (Songs and photos). Tout un voyage paisible et aéré ou chaque destination reflète sa propre humeur : mélancolique pour Périphérique intérieur, pop entêtante pour The worst concert ever en finissant par l’hommage émouvant à Robert Moog sur Robert Moog est mort.

Tour à tour bouleversant, dansant ou attachant, Shoganai long Play est un album mirifique qu’on savoure chez soi, seul ou accompagné, durant de longs trajets ou simplement à chaque jour de nos vies. Yeepee !!!


yeepee.free.fr
www.myspace.com/yeepee
www.ohayorecords.com

chronique publiée le 03/11/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire