19/10/2019  |  5245 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/10/2019 à 17:52:45
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Like love lust & the open halls of soul

Jesse Sykes and The Sweet Hereafter
Fargo Records - 23 janvier 2007

Très en forme sur son passionnant nouvel opus, Jesse Sykes continue à explorer les méandres de la musique américaine… Tout commence par une ballade où l'on croirait l’harmonica tout droit sorti de l’album Harvest de Neil Young, avant de se poursuivre par une série de superbes titres parfois électrisés par une guitare distordue à la Neil Young & Crazy Horse… L’ombre du Loner plane à différents endroits sur ce disque, rien d’étonnant donc qu’un autre grand fan du Canadien imprévisible, Mark Linkous, emmène Jesse Sykes sillonner les routes américaines avec son groupe Sparklehorse… Pour des concerts d’anthologie sans aucun doute. Une autre chose marque l’auditeur, outre la qualité des compositions et l’influence de Mr Young, c’est la voix de Jesse Sykes, irrésistible chanteuse au timbre voilé, à la Marianne Faithfull… Murmurée comme dans un dernier souffle de vie, ou plus tonique quand l’interprète force un peu son tempérament, cette voix magique illumine les morceaux mid tempo absolument remarquables qui composent ce disque chaudement recommandé. Avec lequel Jesse Sykes et son excellent groupe, The Sweet Hereafter, devraient entrer au panthéon des grands artistes country folk.

Sites Internet : www.myspace.com/jessesykesandthesweethereafter, www.jessesykes.com, www.fargorecords.com, www.myspace.com/fargorecords.


chronique publiée le 08/01/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire