15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
S/T

Klima
Peacefrog - avril 2007

La voix d’Angèle David-Guillou ne vous est pas étrangère puisqu’elle illuminait la musique de Piano Magic ou de Ginger Ale.
Son projet solo accompagné aux guitares par Christophe Rosin nous sort enfin de la torpeur d’un hiver encanaillé en nous offrant de magnifiques rayons de soleil. Ce disque est un vrai délice d’harmonie et de calme ; tant les onze morceaux qui sertissent ce bel ouvrage sentent bon l’ingénuité, la poésie et la chaleur humaine. Dans une atmosphère mélancolique et un brin surannée, la douce voix d’Angèle flotte au milieu de multiples motifs sonores et mélodiques qui font penser parfois au miraculeux disque de Beth Gibbons & Rustin Man, Out Of Season.
Musicalement, on pense parfois à Colleen ou Björk pour le spleen sensuel mais la voix chaleureuse et si proche de nous balaie la moindre velléité d’obséquiosité. The City et ses cordes affûtées vous entraîne dans un tourbillon de frissons tandis que les guitares cristallines de Fluorescent Stars colleront votre visage sur la vitre, cherchant en vain à atteindre l’éclipse de lune qui se dessine dans le ciel… Ce n’est qu’un avant-goût, une mise en bouche d’un disque lumineux plein d’ivresse et de d’espoir…

« I love that day we spent together…that very last day we spent together,
I want to be in that film, where you live the same day,
Over and over again … »


-I Love That Day-

PS : Bravo au graphiste de la magnifique pochette qui m’a fait acheter le disque sur la seule foi de sa beauté…comme aux grandes heures du label Factory !


www.myspace.com/contactklima
www.myspace.com/peacefrogrecords
www.peacefrog.com

chronique publiée le 06/03/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire