17/11/2019  |  5266 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/11/2019 à 16:22:04
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Boxer

The National
Beggars Banquet - 22 mai 2007

D'humeur sombre, intense, baigné d’une lumière blanche très post punk et truffé de morceaux saisissants, le nouvel album des New Yorkais d’adoption de The National est une nouvelle étape réussie dans la carrière du groupe. Arrivant deux ans après Alligator, le très impressionnant premier effort pour une major, Boxer se situe dans sa droite lignée… La voix désespérée et les textes intelligemment torturés de Matt Berninger, les guitares vrillantes et les rythmiques imparables signées par les frères Dessner et Devendorf, le violon envoûtant de Padma Newsome sont toujours au générique, avec cette fois-ci la présence d’un piano et de cuivres sur de nombreux titres. Boxer est un disque à écouter d’un seul trait, pour mieux se laisser submerger par le flot d’émotions contrastées produites par le travail des six musiciens et de leur producteur Peter Katis. Pour la forme, on ressortira du lot les titres Guest room et Mistaken for strangers, qui baignent dans des eaux troubles jadis fréquentées par Joy Division, sans oublier le magistral (et très proche des Clogs) Racing like a pro. Sans draguer un seul instant le grand public avide de titres évidents, The National poursuit sa route sur les chemins de traverse qu’il choisit lui-même, se créant au fil des années un répertoire en or massif. Un répertoire qui ne laisse pas insensibles les nombreux fans séduits par la qualité irréprochable des morceaux, l’intégrité de la démarche artistique et les tournées aussi incessantes que marquantes en Europe et aux USA. La récente série de shows en compagnie d’Arcade Fire, et la discrète présence de Sufjan Stevens sur le disque devraient œuvrer pour un élargissement de l’auditoire de The National, c’est en tout cas ce qu’on souhaite ardemment à ce précieux combo…

En concert à la Maroquinerie, à Paris, le 23 mai 2007 et au festival de Dour, en Belgique, le 13 juillet.

A lire également : une interview du groupe (réalisée en 2005).

Sites Internet : www.americanmary.com, www.clogsmusic.com, www.beggars.com, www.myspace.com/thenational.


chronique publiée le 22/05/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire