20/10/2018  |  5061 chroniques, 165 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/10/2018 à 13:59:06
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
La Fuite

Watoo Watoo
Letterbox Records - juin 2007

Chaque printemps est propice au renouveau, aux bourgeons qui éclosent, au chant des oiseaux, aux amours idéaux. Ah, doux printemps qui sème imperturbablement ses folles envies musicales et ses notes sucrées à demi-ensoleillées. L'occasion idéale de sortir enfin de l’hiver frigorifiant et de découvrir la pop lumineuse du groupe bordelais Watoo Watoo.

Dernier disque en date du duo, La Fuite porte injustement son nom car, loin de fuir, c'est avec délectation que nous plongeons dans les arrangements délicats et raffinés de ce nouvel opus. Toujours aux commandes des compositions, Michaël explore à foison toute une palette de sons : de la bossa nova (Perdu, aux influences Stereolab-iennes), à un morceau d'électro sucrée (Décombre), en passant par l'entraînant La Rue D'avant, entremêlant claviers et guitare sèche. Une palette ébouriffante qui, en onze chansons, enchante par l'éclectisme des arrangements et des sonorités chatoyantes, en contradiction parfaite avec la douce mélancolie des textes. Et oui, même au printemps la pluie chagrine n'est jamais bien loin et la voix de Pascale, la chanteuse du groupe, apporte sa part de fragilité au sein d'une pop éclairée, très influencée par les années sixties/seventies.

Délicieusement printanier, La Fuite ravira les mélomanes avertis, les fans de Gainsbourg ou de Stereolab, mais aussi tous ceux lassés des groupes de jeunes minets faussement indisciplinés qui piétinent avec ardeur la pop qui réchauffe nos coeurs.


www.watoowatoo.net
www.letterboxrecords.com

chronique publiée le 28/05/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire