21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Shangri-La

Wraygunn
Ediçoes Valentim de Carvalho - 2007

"Welcome to fabulous Shangri-La", le visuel du nouvel album de Wraygunn, à la fois vaudou et rétro-futuriste, nous invite à pénétrer dans une dimension à part... Confirmation immédiate à l'écoute de ce LP, Paulo Furtado est définitivement le Jon Spencer Européen. Shangri-la est une merveille.
Plus dense et varié que le précédent, Ecclesiastes 1.11 qui fut, pourtant, déjà une réussite. Propulsé par un single évident Go go dancer, le groupe Portugais devrait enfin acquérir une notoriété dépassant le milieu très fermé du rock, soit 10 000 personnes en France.
Véritable bête de scène, avec un backing-band mixte à la hauteur des turpitudes à la fois blues, soul et heavy des compositions, Furtado est un songwriter prolifique (il tourne aussi régulièrement sous la forme d'un one-man-band, en qualité de Legendary Tigerman distillant un blues caverneux).
Les 13 titres de Shangri-La devraient prendre une nouvelle dimension à l'occasion d'une tournée que l'on espère prochaine.
Le disque est disponible dans l'hexagone (via Exclaim), il est aussi possible d'acquérir la version portugaise via Fnac.pt.

A ne pas manquer : Wraygunn à la Maroquinerie, à Paris, le 20 juin prochain

A lire :
Chronique de Wraygunn  à la Coopé de Clermont-Ferrand en 2005
Chronique de Wraygunn à la Maroquinerie à Paris en 2006
Chronique du Legendary Tigerman à la Coopé de Clermont-Ferrand en 2006




www.myspace.com/wraygunn
www.wraygunn.com

chronique publiée le 05/08/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire