22/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Rhaianuledada (Songs to Sissy)

Black Eyed Dog
Ghost Records - 2009

Projet d'un Italien de trente ans nommé Fabio Parrinello, globe-trotter invétéré et songwriter de talent, Black Eyed Dog signe là un album de toute beauté, aux parures folk chatoyantes, lovées dans des apparats divers. Un côté sombre, hanté comme sur le superbe Honeysuckle gal (orné de détails sonores élégants, Fabio y allant d'une voix qu'on sent passionnée, marquée par ce qu'elle livre et ressent), parcourt ce disque et en fait un album singulier. Souvent épuré, sobre (Bullet proof, un Roses à l'accordéon magique qui ouvre le bal), l'univers de Fabio exhale une classe éprise de douleur absolument magnifique.
Ce ressenti, il l'instrumentalise pour en faire l'attrait principal de son album, et le met en musique avec brio. Ici, un piano touchant accompagne une voix qui se suffit à elle-même (Salina's) et se voit mise en valeur par... une autre voix, féminine si je ne m'abuse, qui l'épaule joliment. Ailleurs, une acoustique délicate (All 4 you) éclaire ces Chansons pour Sissy d'une lumière enivrante, aveuglante même, par son intensité. Fabio use à l'envie de cette dualité voix/instrumentation réduite, comme sur The way to my heart, le résultat en étant une superbe collection de pépites folk (écoutez donc ce Daily Suicide de rêve et cette envolée... d'harmonica ?). Sur Lazy B., une trame légèrement plus inquiétante anime l'intro du morceau, allant ensuite de pair avec le chant, expressif, d'une sincérité exceptionnelle. Puis pour finir, Angel Eyes, décoré par un accordéon cette fois encore superbe, souligne à nouveau cette voix splendide et la capacité de Fabio Parrinello à la marier avec une trame sonore sans excès, à la majesté étonnante.
Superbe album, de ceux que l'on vit pleinement en les écoutant et qui permettent par leur contenu de faire preuve d'empathie vis-à-vis de leur géniteur.


www.myspace.com/mybandsnameisblackeyeddog

chronique publiée le 31/01/2009


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire