21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
A Place To Hide

Object.
Str8line Records - 2009

Après avoir sorti un EP 5 titres en 2007, voici le premier album du trio parisien Object. Objet de désir et de toutes les convoitises, objet de collection ou bien sans objet, ce mot peut être décliné sous les formes les plus diverses et maintenant sous celui d'un groupe de rock. La musique d'Object. a un côté romantique et poétique, qui le rapproche de la new wave : on pense à Joy Division, Bauhaus, The Sound, Killing Joke, Certain General, The Chameleons, Marquis De Sade. L'album est produit par Amaury Cambuzat d' Ulan Bator et on peut dire qu'ils ont choisi la bonne personne pour donner du caractère et du lyrisme au son cold de leur compos avec cet aspect "tendu, prêt à exploser en pleine face". Les textes sont en anglais, sauf le morceau La Mer.
Pour mieux marquer, rendre unique le temps d'une chanson et donner une empreinte au son de la langue Française qui séduit tant les Anglo-saxons et les Japonais. Chez Object. on sent que le mot, la ponctuation (le point "." à la fin de leur nom) et chaque phrase sont importants. C'est d'ailleurs étonnant qu'il n'y ait pas le texte des chansons inclus dans le livret... C'est seulement le terme Nothing qui est mis en avant sous un font noir. Dans la même logique du mot, derrière la sobriété de la pochette toute blanche du CD, où le nom du groupe est écrit en petit pour laisser la place au titre de l'album A Place To Hide, on remarque que pour le mot "hide" qui signifie caché/dissimulé, les lettres "d" et "e" sont justement cachés.
Donc un groupe qui joue dans la finesse, ce qu'on perçoit (ou pas), l'interprétation à tiroir ouvert, le noir et blanc, l'éclairage urbain des champs et forêts et le son de la mer (au repos). Oui la musique et le texte des Object. déteint sur l'esprit pour faire apparaitre des images sans formes mais avec du volume et de la consistance. Objet du sacrifice et des questions ? Avec ce groupe on est plus prêt de l'artiste plasticien et de l'écrivain que du "simple" groupe de rock, et qui sait peut-être bientôt "objet de toute les convoitises".




www.myspace.com/objectlegroupe
www.object.fr

chronique publiée le 19/04/2009


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire