17/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
KRKMNCH

Araban
autoproduit - septembre 2009

Tonitruant deuxième EP des Surf Rockers Spaghetti d’Araban, KRKMNCH, permet à ce brillant quatuor d’en remettre une couche dans le style « j’ai du talent à revendre, je n’en fais qu’à ma tête, je joue et j’enregistre partout où c’est possible, on verra après pour signer les contrats »… Brûlant les planches - plus ou moins - pourries, les bitumes déliquescents, les moquettes moisies et les carrelages peu reluisants sur lesquels ils se produisent sans fard (mais très fort), les quatre bandits de grand chemin fans de surf rock (et donc de Dick Dale), de rock ‘n roll et d’Ennio Morriconne, prennent de l’ampleur à chaque nouvelle sortie, qu’elle soit scénique ou discographique. Après avoir enchaîné les concerts autour de Clermont-Ferrand, il viennent en effet de finir leur deuxième tournée « triomphale » des bars français (intitulée Kwai Chang Kaine Memorial Tour en hommage à David Carradine et écumant les bonnes villes de Paris, Lyon, Bruxelles, Strasbourg etc) par un concert qui nous a encore une fois transporté de joie dans leur QG, le bar Le Bikini. Un show survolté qui a permis de présenter avec une énergie proprement hallucinante les nouveaux morceaux présents sur KRKMNCH, puis de les vendre ensuite au tarif modique de 5 euros (disponible chez Spliff et auprès du groupe). On le remarque aisément à l’écoute des titres de cet EP, le groupe Araban est sans conteste le roi pour distiller un surf rock aux ambiances à la fois délétères et festives, mais il excelle également pour donner des titres improbables à ses compositions marquées du sceau de la classe clermontoise : Akbulut Pinar, Mokshu Patamu, Bela Lugosi (Not Dead), Maçon le jour, Dalida la nuit (il fallait aller le chercher tard la nuit sur TF1, celui-là !), Ali Boum!Ha!Yeah! et Tom Pope. What Else ? (une célèbre pub mettant en scène le guitariste des Elderberries). Composteurs inspirés, musiciens solides et showmen drolatiques, les membres - d’une arrogante vigueur - d’Araban électrisent avec leurs titres pittoresques et accidentées, truffés de mélodies captivantes, de chœurs surprenants, de cris déments, de clins d’œil à des morceaux connus et de références cinématographiques ou musicales bien digérées. On l’a déjà écrit, mais on le répète pour vous, les distraits du fond de la classe près du radiateur : Araban est déjà grand… et n’en est qu’aux prémices de ses aventures !

A lire également, des comptes rendus des prestations d'Araban au festival Europavox 2009 et à la Fête de la Musique 2009, ainsi que des chroniques de concerts en première partie des Cavaliers et de Scott H. Biram...

Sites Internet : www.myspace.com/arabanband, www.myspace.com/chickenwalkrecords.


chronique publiée le 20/09/2009


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire