23/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Night music

Etienne Jaumet
Versatile - 2009

Sous l’allégeance d’un Carl Craig qui s’est occupé du mixage et de la production (rien que ça !), le protéiforme Etienne Jaumet (alias Zombie Zombie, Married Monk, Herman Düne etc…) sort un mirifique album de l’Electronica minimaliste. Night Music qui débute par le très long et très beau For Falling Asleep avec ses lignes de synthés aériennes, son saxo entêtant et ses bleeps, semble être l’incarnation parfaite d’un monstre techno né de l’imagination d’un Carl Craig acoquiné d’un Edgar Froese (from Tangerine Dream) sous botox.
Sur la base des expérimentions/performances « Live » d’Etienne, le gourou de Detroit a construit/modelé un album qui laisse la part belle à la vivacité, ainsi qu’aux ornementations « à priori » contre-nature (saxo, harpe etc…), qui habillent cet écrin d’artefacts sonores. Les quatres autres morceaux oscillent allègrement entre Giorgio Moroder, Richie Hawtin et Global Communication : ce qui, in fine constitue de solides repères, que l’artiste Français a su bonifier plus que singer. L’album techno de l’année ?




www.myspace.com/etiennejaumet

chronique publiée le 27/09/2009


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire