21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
French Rock'n'Roll 1956-1959

Rock Rock Rock
Born Bad Records / PIAS - 2009

Dans le même esprit que les compiles Wizzz, le label parisien Born Bad continue son exploration dans le rock et ses curiosités auditives dans le paysage français des années 60 et 70. Avec Rock Rock Rock c'est un saut dans les années 50 avec le rock'n'roll à papa. Mais attention un RnR qui swingue, qui jazze, un RnR avec des paroles à l'humour rétro qui font sourire. Oui le RnR d'une époque révolue où l'on fumait dans les bars/salons/cabarets et sur les pistes de danses des guinguettes. Un RnR que l'on entend Michel Simon ou Jean Gabin avec des accents de titi parisien.
Bien entendu le RnR passé entre les oreilles de DJ Wizzz (le boss du label Born Bad), a évidemment quelque chose de pas catholique. Michel Drucker en aurait la nausée par tant de liberté hors format "ménagère de moins de 50 ans". Et Johnny Hallyday ne s'imagine même pas que cette musique soit sortie en 45 t, juste avant que lui et la bande de Salut les copains se mettent à reprendre en VF les standards américains. Ici le RnR doit plus à Boris Vian qu'à Monsieur "dernière séance" Eddy.
Donc entre 1956 et 1959 des artistes de jazz et de swing se sont lâchés le temps d'une petite rondelle de vinyle pour exorciser leur fantaisie poétique sur la musique du diable. Ces artistes ont pour noms : Chou Rave Hageur, Les Six Trognes, Jesus Ramirez, Ferry Rock Barends'e, pour des titres aussi trognon que: Rock'Aie, Rock c'est un rock, Mademoiselle Rock and Roll, Taillé dans le rock, Faut pas m'énerver… donc que du lourd pour swinguer tout au long de l'année 2010 ! Oui faites vous plaisir et faites plaisir à votre papa, soyez Rock Rock Rock !

PS : Bien entendu une fois de plus le livret contient énormément d'infos estampillées par l'érudit du RnR fifties Bernard Zitoune.




www.bornbad.fr/epages/240383.sf

chronique publiée le 03/01/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire