22/07/2019  |  5212 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/07/2019 à 18:30:55
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Tajga

The Marigold
Acid Cobra - 2010

Tajga est le deuxième album de ce groupe italien en activité depuis une dizaine d'années. La musique de ce trio nous entraine dans les abîmes d'une messe funéraire au son coldwave des années 80. On pense à Cure époque Seventeen Second"/"Faith, parfois mélangé à des guitares Shoegaze. Sombre à souhait, mais avec l'éclairci d'un tapi neigeux, les neuf titres de l'album de Marigold hantent notre esprit pour ne plus nous quitter. Ensemble, les morceaux nous emmènent vers un voyage à la fois inquiétant et lumineux. Certes, écouter leur son cold en 2010 (et non pas en 1981), cela fait un drôle d'effet nostalgique, mais qui n'est pas du tout désagréable. Les codes "maniérés" des voix sont respectées (style "j'ai mal, ma tête me fait souffrir"), la basse sait se faire entendre et la batterie se fait discrète (pas très Cure ça !), les guitares trainent à souhait, les claviers glissent vers les cieux et des petites notes de piano tombent ici et là comme des flocons de neige. Donc si vous êtes près à (re)sortir votre gabardine, vos doc et à vous coiffer en pétard, n'oublier pas d'inclure Tajga dans votre iPod, vous serez d'attaque pour affronter ce monde "sans pitié" qui nous entoure.
A noter qu' Amaury Cambuzat ( Ulan Bator et boss d'Acid Cobra) est venu en guest jouer quelques notes sombres et délicates.


www.myspace.com/themarigoldband
www.themarigold.com/
www.myspace.com/acidcobra

chronique publiée le 05/02/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire