22/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Squarepusher present-Shobaleader One: d’Demonstrator

Shobaleader One
Warp/Discograph - Novembre 2010

Shobaleader One est le nouveau projet sonore de l’artiste Squarepusher. Ce groupe est composé selon Squarepusher « de musiciens hallucinants» qui font ici une petite parenthèse dans leur carrière respective. Ce sont des musiciens connus, mais Squarepusher préfère garder secret leur identité. Alors par exemple Strobe Nazard aurait-il un lien avec Black Strobe? Et dans quelle écurie joue les guitaristes Sten t’Mech, Arg Nution ainsi que le batteur Company Laser? Laissons reposer nos neurones sur ce sujet et étendons nous sur la musique. Sur ce disque, Squarepusher tient la basse et la voix. Sa voix est tout le long des 9 titres passés dans la spirale (le tunnel ?) du vocodeur. Sur la durée de l’album, ce parti prit peux devenir lassant. Quand au style musical on est en plein dans les années 70 cosmique. Entre la funk fusion façon Herbie Hancock, les plages electro space de Georgio Moroder, quelques notes new-wave typées Ultravox et le des envolés prog, on est ici dans le retro/vintage futuriste plus proche de Daft Punk que de l’avant-garde electro période Budakhan Mindphone de Squarepusher. Même si par moment quelques sons bizarres viennent s’y greffer, d’Demonstrator n’a pas ce côté aquatique drum & bass qui donnait une dimension particulière à sa musique. Par contre le style basse jazzy est toujours présent. Ici beaucoup de sons qui auraient pu illustrer la BO d’un nanar de SF, d’un film post apocalypse italien (Laser Rock ), voir d’un film érotique (Frisco Wave). C’est surprenant que le « virtuose » Squarepusher nous entraines sur ce terrain limite « cheap » et « kitsch ». Après soyons honnête, dans ce style retro/futuriste, les morceaux de l’album sont bien réalisé. Les mélodies, parfois pop, accrochent et notre mental se laisse facilement entrainer vers le voyage spatial. Au final, ce disque sent plus une recréation, un amusement entre potes, qu’un travail de défricheur. Vous êtes prévenue.




squarepusher.net/shobaleader-one/
www.myspace.com/doyouknowsquarepusher

chronique publiée le 20/12/2010


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire