29/03/2020  |  5333 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 28/03/2020 à 15:36:48
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Circus

Black Devil Disco Club
Lo Recordings/Alter-K/Modulor - Avril 2011

28 années séparent le premier album (sorti en 1978) de BDDC du 2ème 28 After (en 2006) - en fait une relecture du premier - puis 4 années pour Dub (en 2010) et seulement un an pour le petit dernier Circus. Autant dire une bien drôle de carrière pour ce Français (dénommé Bernard Fèvre) adulé par les Anglais (Chemical Brothers et Aphex Twin sont des fans). Si son activité principale est lié à la musique de pub, et que son premier album est un accident, lié a un amusement/récréation, cela n’empêche pas BDDC d’avoir crée une musique, un son très personnel et identifiable dès les premières notes. Chez lui le son des synthés sort du cosmos pour atterrir sur les pistes de danse, sa voix est passée au vocoder (pour éviter de comprendre son franglais en yaourt ?), les textes en répétions sont chargés d’écho et aiment scander des « badabada » au lieu des « chabadabada ».
Circus porte bien son nom, car chaque titre est un numéro périlleux avec sur la piste un guest de choix pour faire le zouave dans l’univers du disco man Fèvre. Ainsi au poste des voix défilent Jon Spencer, Nancy Sinatra, The Horrors, Poni Hoax, Cosmetics, YACHT et Afrika Bambaataa, autant dire un choix très éclectique ! Si on reste bien dans l’univers discoïde/Science Fiction de l’homme orchestre, chacun des invités apporte à sa façon sa « petite » touche. Du coup un petit effet « compilation » pointe son nez, mais l’or-Fèvre BDDC dirige bien sa petite entreprise avec une poigné de plomb pour que l’album reste homogène. Certes le style BDDC peut désorienter le fan de Nancy Sinatra ou de Jon Spencer, mais c’est justement le fait que BDDC ait retraité la voix et l'univers des invités pour se l’approprier, qui rend Circus original, troublant et « objet virulent non identifié » (OVNI). Bienvenue sur la piste !

(Interview de Black Devil Disco Club, ici:)




www.myspace.com/bddcreal
www.alter-k.com

chronique publiée le 18/04/2011


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire