16/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Sleeping with ghosts

Placebo
Delabel - 2003

Les fantômes nous bercent. Sleeping with ghosts est le quatrième album de Placebo, produit par Jim Abbiss (responsable entre autres de The Music, Unkle et DJ Shadow).
Ouverture sur un instrumental -Bullet proof- qui annonce la facture, ce ne sera pas un disque de complaisance. Les Placebo sont de retour, en forme et en force. Pas question de se reposer sur les lauriers d’une consécration obtenue avec les trois premiers albums. Brian Molko ne souhaitait pas revenir "sur le devant de la scène avec la seule ambition d’utiliser le succès garanti" par leurs précédents opus.
Les titres s’enchaînent, le trio de base, pilier central de la puissance des titres, se voit adjoindre l’utilisation d’effets synthétiques, afin d’influer sur l’ambiance générale. La somme du tout balance à l’envie entre rock presque classique -This pictures, Bitter end, Plasticine, Second sight-, mélancolique -Sleeping whith ghosts- ou bien encore torturé -Protect me from what I want-, expérimental -Something Rotten- sonnant comme un cauchemar entre deux eaux, voire aérien -Special needs- avec son piano limpide et léger. Les diverses collaborations de ces trois années ont été bénéfiques à cette production, y ont ajouté un grain d’expérience, sans pour autant renier l'univers du groupe.
Les textes furent écrits sur une période de 3 ans et flirtent sur le thème du fantôme de nos relations amoureuses passées, de ce que nous en gardons au fond de nous-mêmes, que cela soit du bien ou du mal. Non seulement cela nous grandit et nous abime, mais cela fait partie de nous, nous accompagne. Et il faut faire avec.
Aussi Molko ne peut s’empêcher de nous dire de sécher nos larmes (Dry our eyes) et de ne pas nous lamenter. Après tout, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. A se demander si B. Molko n’a pas lu B. Cyrulnik.


www.placeboworld.co.uk

chronique publiée le 17/03/2003


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire