19/12/2018  |  5098 chroniques, 167 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/12/2018 à 20:29:39
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Nothing To Say/ Dream Baby Dream

Zombie Zombie
Pop In Records - Juillet 2011

Le Pop In est un bar parisien qui existe depuis 1997 et situé non loin du Cirque d’Hiver de la famille Bouglione. Ce bar, dans l’esprit pub irlandais, mais avec une musique pop, possède une cave où se déroule régulièrement des concerts et des soirées DJ. Si vous voulez écouter de la bonne musique ( Pixies, Jesus & Mary Chain, Sonic Youth, Arctic Monkeys The Smith…), rencontrer les membres d’ Herman Dune, des HushPuppies, croiser une star pop indé de passage à Paname, voir un concert surprise (Lloyd Cole y a joué en début d'année devant une vingtaine de personnes), améliorer votre anglais en discutant avec des touristes amateurs de pop, folk et de rock, où bien rencontrer votre future épouse (c’est ce qui est arrivé a un de mes meilleurs pote. Petite dédicace à Fred et à Delphine !), c’est là qu’il faut allez boire un verre. Le week-end il y a foule au Pop In ! Il faut serrer des coudes pour se faufiler vers le comptoir et commander une choppe d’un litre de bière que l’on va partager avec ses amis. Oui l’ambiance au Pop In est très chaleureuse et bien animée !

Depuis peu, le Pop In a rajouté une autre corde à son arc, il a créé son label, le Pop In Records. La particularité de Pop In Records est de ne sortir que des 45t vinyle tirés à 500 exemplaires numérotés à la main, avec un titre inédit en face A et une reprise en face B. A ce jour 3 références (glissées dans une belle pochette noire avec à l’intérieure une illustration de Luz) avec au catalogue : Yaya Herman Dune & Q (aka Quentin Rollet), HushPippies et Zombie Zombie.
Herman Dune, a une place à part au Pop In. Pendant de nombreux dimanches, David Ivar (aka Yaya) a organisé les soirées Open-Mic . Dans ces soirées, le public venait avec une «petite» chanson, et se livrait devant ses camarades et curieux au métier de chanteur, ou bien à quelque chose du genre. Grand moment d’éclat de rire, d’émotion, le tout dans un bon esprit.

Le petit dernier du label, est le 45t de Zombie Zombie, le groupe d’Etienne Jaumet et de Neman, l’autre membre de … Herman Dune. Une chanson par face, soit 2 titres, mon cher Watson. En face A un titre inédit, Nothing To Say et en face B une magnifique reprise de Suicide, Dream Baby Dream. Après avoir expérimenté le psyché cosmic, le krautrock, puis les BO’s de John Carpenter, Zombie Zombie se lance dans l’électro new-wave pour « jeunes gens modernes ». Ce son sera-t-il la couleur dominante de leur prochain album? La mélodie de Nothing To Say fonctionne très bien à l’oreille. Sur la piste de danse du Pop In ça devrait le faire, calé entre un Cherchez Le Garçon (Taxis Girl) et un Tainted Love (Soft Cell). La touche 80 de Nothing To Say possède une sensualité qui tombe à pic pour passer des bonnes vacances d’été (et ainsi oublier la pluie), et ce n’est pas Dream Baby Dream qui va faire reposer nos ardeurs ! Ce titre de Suicide extrait d’un 45t édité sur le label Ze Records est un choix pertinent. Zombie Zombie l’a bien vidé de tout son sang, pour en faire une version mélancolique. Pour la première fois c’est Neman qui chante, et ça le fait très bien. Bref ce single est une petite réussite qui trouve tout son charme dans ce format. Et oui il faut retourner la face pour écouter le morceau suivant !
Le prochain 45t du label sera de Château Marmont.

Attention, le 45t n’est en vente que sur le site internet du Pop In et bien sûr au bar et chez quelques disquaires et bars à Paris (Ground Zero, le Baron Rouge (bar à vin), Bimbo Tower, le Motel (bar), Pop Culture).


Interview de Zombie Zombie ici




popin.fr/
www.myspace.com/pop_in
www.myspace.com/therealzombiezombie

chronique publiée le 08/08/2011


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire