21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Niandra Lades

Niandra Lades
Cut Cut Records/RMA Records - Fin mars 2012

Après avoir écumé les routes de France depuis 2008, voici « enfin » le premier album de Niandra Lades, produit par Pascal Mondaz (Cocoon, The Delano Orchestra). Niandra Lades qui vient de Clermont-Ferrand, fait un rock fragile, poétique et intimiste. La voix d’Alexandre Costa est sensible et posée, presque féminine. Le coté viril des 5 garçons est en retrait, sauf par instant quand la guitare électrique se fait plus agressive. Entre rock et folk, les 10 titres sont des petites cartes postales à la fois neigeuses et printanières. On se prend à être mélancolique, avec les souvenirs du passé qui viennent « troubler » notre état rêveur. La guitare sèche et le violon donnent pas mal de relief aux compos qui prennent de l’épaisseur au fil des écoutes. Si vous êtes fan de Sparklehorse, vous devriez trouver chez Niandra Lades des ambiances pour séduire vos oreilles exigeantes.


www.myspace.com/myniandralades
fr-fr.facebook.com/pages/-Niandra-Lades-/43666706659

chronique publiée le 24/04/2012


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire