16/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Februari-April 1981

Plus Instruments
Poutre Apparente - 28 Mai 2012

Le label Poutre Apparente nous fait un joli cadeau, en rééditant (dans une pochette légèrement différente) l’album Februari-April 1981 de Plus Instruments. Sorti en 1981 sur le label Kremlin, ce vinyle est depuis bien longtemps épuisé. C’est donc 30 ans plus tard, que l’on peut « enfin » (re)poser sur sa platine le disque vinyle.
Plus Instruments est le projet de Truus de Groot, également active dans le groupe Nasmak. L’histoire de Plus Instrument démarre en 1978, s’arrête en 1983 et reprend en 2011 (sic). C’est lors d’un voyage à New York en 1981, que Truus de Groot rencontre le batteur David Linton et le guitariste Lee Ranaldo (futur Sonic Youth – le premier mini LP est sorti en 1982-). De cette rencontre naitra cet album de 8 titres. Autant le dire, découvrir en 2012 cette musique est un régal. Ici aucune ride, aucune faute de goût dans ce son toujours actuel : de la pure minimale wave mélangée à de l’after punk indus. Quelque part entre DAF, Suicide, Einturzende Neubauten, ESG, Cabaret Voltaire, Malaria ! et Grauzone, le son de cet album est bien ancré dans son époque, tout en restant TRES actuel. La voix de Truus est froide et punk (façon Lydia Lunch), la guitare de Lee Ranaldo grésille non pas de la noise post sonic, mais des riffs écrasés par un beat répétitif à rendre « maboul », et la batterie minimale au son rachitique de David Linton est tout simplement obsédant. Là-dessus vient se rajouter une multitude de sons crées par les instruments/machines de Truus. L’ambiance robotique est telle, que l’on imagine des poupées mécaniques prêtes à aller travailler avec des humanoïdes, pour construire sur des machines, des voitures qui vont nous transporter vers les « diskotek » pour danser, danser et évacuer le stress de la journée. Dans le texte au dos de la pochette, Truus décrit sa musique de « minimal groove » et d’«Euro-Beat ». C’est la meilleure description.
L’album n’est disponible qu’en vinyle et il est limité à 500 exemplaires. Donc futur collector ! A paris vous le trouverez chez les disquaires indés, notamment chez Bimbo Tower (5, passage Saint Antoine, 75011 Paris)

Chronique de l’album Dance With Me ici




www.plusinstruments.com/
poutreapparente.free.fr/

chronique publiée le 04/06/2012


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire