21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
The good Things In Life Of Bad Bob

Blackout Babies
Kwaidan Records/Differ-ant/Idol - 11 juin 2012

Blackout Babies est un duo « glamour » féminin danois. The Good Things In Life Of Bad Bob est leur premier album. Pour le produire, elles ont fait appel à Marc Colin du groupe à succès Nouvelle Vague, spécialisé dans les reprises 80’s. Ici pas de reprises, les textes et les mélodies sont composés par les filles (Nana Nørgaard et Linn Lavinsky), la musique et les arrangements sont de Marc Colin. Les titres de l’album sont assez calibrés (le son est propre) pour passer à la radio, et certains morceaux pourraient devenir un succès (Ballad In Plain, Don’t Count On Mamas, Johnny). La musique de Blackout Babies est un patchwork de styles, où on entend du trip hop, du dub, de la new wave (surtout pour la voix aux faux airs de Siouxsie), de l’électro, de la soul et bien sûr des sons pop 80’s (la patte de Colin). Sur l’album, il y a des invités, le groupe 1973, Fred Avril, Thibaut Barbillon et Gordon Gano de l’excellent groupe Violent Femmes. Il chante sur le titre Ballad In Plain. Au final les morceaux sont light, idéals à écouter dans les soirées à cocktail, les vernissages pour l’ouverture d’une boutique tendance, ou pour le générique d’une émission sur Canal +. C’est plaisant à écouter, mais pas renversant. Il manque un peu de grain de folie, de débordement. Ici on n’est pas dans la marge, mais au milieu de la feuille, bien exposé pour obtenir un éventuel succès. Donc de la musique glamour, agréable à l’oreille et agréable pour reposer son corps fatigué par une journée mouvementée.


blackoutbabies.dk/blog/
myspace.com/blackoutbabiesdk

chronique publiée le 07/06/2012


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire