15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Platinum Coils

The Monochrome Set
Disco Bleu - Mai 2012

A quoi reconnait-on un groupe culte ? Il n’y a pas de réponse type, mais il y a quelques repères possibles. Le groupe a en général fait peu d’album (le culte du culte sera au mieux 2/3 45t !). Le groupe a eu une carrière éphémère, 2/3 ans maxi. Leurs disques originaux sont très durs à trouver. Mais surtout le groupe a inventé un son, il est précurseur et donc un incompris. The Monochrome Set est un groupe culte, notamment pour leur son pop anglais qui deviendra un repère.
Ce groupe, mené par l’excentrique anglais Bid (un authentique prince indien !), a une drôle de carrière. Formé en 1978, puis séparé en 1985 pour se reformer en 1990 jusqu’en 1998. Depuis cette date, Bid a créé le groupe Scarlet’s Well, et le temps d’un concert, le Monochrome Set remonte parfois sur scène, comme par exemple en 2011 au festival BB Mix à Boulogne-Billancourt. Et bien cette réunion pour leur 30 ans de carrière a donné des ailes au groupe, car voici, après 17 ans d’absence discographique, le petit dernier Platinum Coils. L’album est composé de 12 chansons pop des plus raffinées, que l’on peut appeler de « ligne claire ». C’est d’ailleurs la marque de fabrique du groupe, à savoir des titres élégants, mélodiques avec une petite pointe rock/after punk. Les Smiths ont su reprendre cette formule et en faire le succès que l’on connait, ainsi qu’Orange Juice, Housemartins, Lotus Eaters, Felt, Aztec Camera, Pale Fountains, mais pour eux le succès est resté plus discret. Malgré ce long moment de silence, le groupe est resté intact. On redécouvre leurs orchestrations (de poche), à la fois belles, entrainantes et militants (pour les textes). Rien n’a changé: guitare cristalline, violon pour s’envoler comme une plume, harmonica pour siffler, batterie discrète et surtout la voix du dandy Bid. Les fans seront ravis, et si vous ne les connaissez pas, que la pop anglaise de qualité tourne régulièrement dans votre lecteur MP3, n’hésitez pas à écouter Platinum Coil, et de prolonger votre immersion avec Strange Boutique et Love Zombie, leurs premières pépites sorties en 1980.


themonochromeset.co.uk/

chronique publiée le 12/06/2012


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire