16/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Ask To Dust

Lorn
Ninja Tune/Pias - 18 juin 2012

Après avoir sorti en 2010 un 1er album sur le label Brainfeeder, Lorn est de retour avec un 2ème album sur Ninja tune.
Lorn fait une musique électro très cinématographique. Dès l’écoute de ses premières notes, on voit défiler devant nos yeux, une multitude d’images. Entre l’univers industriel, (les usines d’un temps révolu perdu dans la banlieue de Détroit ou de Manchester), les autoroutes qui relient les villes du futur (l’ombre de Kraftwerk et de Cabaret Voltaire plane sur les beats froids et répétitifs de Lorn), l’ambiance d’Ask To Dust nous absorbe. Principalement instrumentaux, les 12 morceaux racontent des histoires qui laissent libre court à notre imagination. A chacun de se projeter dans l’univers sonore de Lorn, qui peut être à la fois inquiétant et aussi dégager une certaine bonne humeur. Quand on pénètre dans Ask To Dust, difficile de penser à autre chose, on est immédiatement absorbé par l’ambiance, parfois étrange (mais pas malsaine), qui s’en dégage. Une fois bien installé dans un bon fauteuil, écoutez les sons obsédants de Lorn dans le noir, et vous vous sentirez tout léger. Avec un tel album, Lorn a les épaules suffisamment larges, et des idées plein la tête pour suivre le chemin étoilé d’un artiste tel qu’Amon Tobin. Rien à dire, dans le genre électro « dark and blue », Lorn risque de faire écrire un chapitre à lui seul. Si vous ne voulez pas en rater une ligne, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Chronique de l’albumNothing Else ici




www.facebook.com/lornnn
ninjatune.net/artist/lorn

chronique publiée le 18/06/2012


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire