23/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Décoffrage

Pat Kebra
Kebra’s rcds/Rue Stendhal - 25 février 2013

L’ex Oberkampf (c’est écrit sur le sticker collé sur la pochette) Pat Kebra fait du punk rock à l’ancienne. Malgré les années de bons et joyeux services pour la cause punk, le Pat continu de composer et à jouer des titres comme en 1985. Son 2ème album solo a été enregistré et mixé en 5 jours, avec comme mot d’ordre : « Énergie, simplicité et authenticité ».
C’est sûr, on n’écoutera pas du Pat Kebra en musique de fond, ni pour un diner aux chandelles. Pat Kebra ne fait pas de la musique pop, ses chansons ne parlent pas d’amour, ni d’eau fraiche. Avec son accent « titi parisien», non loin d’un Audiard, Pat Kebra en a gros sur la patate, il n’est pas là pour rigoler, mais pour refaire « à sa façon » ce monde sans foi ni loi qui donne Envie de Rire. Les textes sont en Français, sauf la reprise Janie Jones des Clash. Dommage qu’il ne chante pas plus souvent en anglais, car sa voix s'y prête bien. L’album comporte 12 titres, dont 2 réinterprétations extraites de son précédent album, Le Cœur Sur La Main et 3 reprises (2 d’Oberkampf Maximum et Couleurs Sur Paris- et une de The Clash). Le style punk rock français de Pat Kebra est dans l’esprit d’un mec écorché qui a roulé sa bosse sur les routes de France, et après 3 ans de concerts dans tous les lieux possible (rades, salles, squats, AMJC), notre rat des villes nous envoie un album qui porte bien son titre brut de Décoffrage. Son rock est sincère, sans fioriture, soit du rock classique assumé.
Une fois de plus c’est Thierry Guitard (illustrateur dans la revue Rock & Folk) qui a réalisé la pochette.


www.patkebra.com
www.facebook.com/pat.kebra2

chronique publiée le 05/03/2013


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire